TRANSFORM'IT
MENU

En collaboration avec Pivotal et EMC, GE (General Electric) adopte une approche Big Data offrant des gains de coûts et une productivité sans précédent.

C’est en 2013 que GE et Pivotal ont créé le tout premier Data Lake industriel, dans le but d’aider les clients de GE (notamment des compagnies aériennes, ferroviaires, des établissements de santé) à améliorer l’accès, l’analyse et le stockage de leurs données. Ces données, majoritairement issues de senseurs et toutes interconnectées dans le cadre de ce qu’on appelle l’internet industriel, se mesurent en téra voire en pétaoctets. Imaginez donc la complexité pour en tirer de la valeur dans un délai raisonnable.

let's dive in big data

Mais qu’est-ce-qu’un Datalake (ou lac de données) déjà ?

Un Datalake permet de créer et de gérer dans un espace de stockage unique toutes les données sans distinction de format, sans limite de quantité et avec la capacité de les analyser à tout moment.

La branche aviation de GE a mis en place un projet pilote de datalake afin de collecter et d’analyser les données mesurées par les moteurs d’avions et, in fine, proposer des services personnalisés à plus de 35 compagnies aériennes.

GE Aviation a collecté des données sur 15,000 vols opérés par 25 compagnies aériennes. Pour les traiter General Electric a créé en 90 jours une plate-forme analytique dédiée aux mégadonnées, fondée sur la Big Data Suite de Pivotal et l’infrastructure EMC.

Le potentiel de 1%

L’objectif principal de GE Aviation est d’offrir à ses clients un plan d’économie d’échelle en s’appuyant sur la maintenance prédictive et un programme de gestion de la consommation de carburant. Augmenter l’efficacité d’une seule turbine à gaz de 1% permet de dégager des économies substantielles pour une compagnie aérienne. A titre d’exemple, l’écosystème de GE a permis à AirAsia d’économiser 15 millions de dollars sur ses dépenses en carburant. Cela représente une multiplication par 2 000 des performances, et une division des coûts par 10…

Engine big data

De 30 jours à 20 minutes : Fini le décalage horaire

En collectant les données sur les moteurs d’avion (ex : consommation de kérosène, la performance, temps de réponse, niveaux de température), un vol commercial standard génère plus de 14GB de données. Avec les méthodes d’analyse traditionnelles, il aurait fallu 30 jours pour arriver à tirer des conclusions utiles à un plan de maintenance complet. Aujourd’hui il suffit de 20 minutes. Le gain est immédiat : les ressources sont mieux utilisées et les équipes peuvent consacrer davantage de temps à convertir les analyses en actions d’améliorations.

GE table sur une capacité de traitement de données de plus de 10 millions de vols pour 2016.

Le groupe est également en train de déployer la solution Datalake dans la branche santé (plus spécialement l’imagerie médicale) et dans la production d’énergie.

A propos de General Electric : Avec des produits et services allant des moteurs d’avion à la production d’énergie, du traitement de l’eau à l’imagerie médicale, du financement des entreprises et des consommateurs aux produits industriels, General Electric veut inventer le monde industriel de demain.

Pour aller plus loin :

Des questions ? > contactez l’auteur Stephanie Moret

Découvrir d’autres applications du Big Data > Le potentiel du Big Data en Marketing et Développement Durable

Autre article sur ce sujet > Le Data lake à l’ère de la Data Intelligence



Stephanie Moret

Responsable consultative marketing. Avant de rejoindre EMC en 2012, Stéphanie a acquis une expérience marketing de plus de 15 ans dans les domaines de l’informatique, de l’électronique et de l’industrie.

COMMENTAIRES