TRANSFORM'IT
MENU

Rares sont les événements dans le domaine IT qui attirent autant de monde que le VMworld qui s’est tenu à Barcelone le mois dernier. Plus de 10 000 participants dont une délégation d’environ 500 français (composée pour moitié de clients et pour l’autre de partenaires) avec environ 200 exposants et 250 sessions uniques. Le VMworld 2015 a pris un caractère particulier avec l’annonce dès le premier jour de  l’acquisition record d’EMC par DELL. Evidemment beaucoup de discussions dans les allées autour de ce fait important. Mais au-delà de cette actualité, l’événement fut une nouvelle fois très riche en contenu : de nombreuses sessions et discussions avec des experts de très haut niveau. Un endroit rêvé pour les passionnés et ceux qui veulent connaitre les dernières tendances de l’industrie. Les sujets en vogue cette année tournaient autour du Dev Ops, des solutions de micro- services et des technologies de containérisation.

Revenons sur les messages importants délivrés par VMware et voyons comment la Fédération EMC souhaite accompagner les entreprises dans leur stratégie de transformation digitale.

Cloud

Le thème cette année était « Ready for ANY » : Il faut être prêt à tout. Prêt à gérer les nouvelles applications qui prolifèrent pour les appareils mobiles. Prêt à gérer les quantités gigantesques de données pour créer de la richesse pour l’entreprise. Prêt à accompagner les besoins Business de l’entreprise et encourager l’innovation au sein des métiers.

Mais pour ce faire, il faut que le système d’information sache répondre aux différents besoins et qu’il puisse s’adapter très rapidement. En un mot il faut être AGILE.

Cette phrase du PDG d’IHG (reprise par Pat Gelsinger) résume ce qui pourrait être l’une des clés du business : « It’s no longer the big beating the small, it’s the fast beating the slow » – Ce ne sont plus les gros qui battent les petits, ce sont les rapides qui dépassent les lents. Le succès des nouvelles entreprises comme Uber, BlaBlaCar, AirBnB, … qui sont nées avec et grâce aux applications Web Mobiles le prouve : ce qui les caractérise, c’est la vitesse à laquelle elles sont capables de déployer leurs nouveaux services applicatifs.

Cloud Applications

Les grandes entreprises sont-elles donc vouées à disparaitre au profit de startups qui seraient plus agiles qu’elles ?

Il n’y a pas de fatalité mais il y a urgence à agir et à se transformer. Pour Carl Eschenbach, COO VMWare « The Most Important : Not To Be Afraid ».  Il ne faut pas avoir peur ! Bien au contraire, il faut utiliser le fabuleux potentiel des nouvelles technologies pour innover, voire même pour réinventer le propre modèle de son entreprise. Le système d’information de l’entreprise n’est plus uniquement un centre de coûts mais bien un centre de valeur, de création de richesse qui va aider l’entreprise à se développer. Les décideurs des entreprises se doivent d’accompagner ces changements car s’ils ne le font pas, c’est la pérennité même de l’entreprise qui est engagée.

Preuve en est de l’entreprise FRAM qui « n’a pas évolué alors que le monde changeait autour d’elle ». Elle est aujourd’hui en « cessation de paiement après des années flamboyantes car elle a manqué le virage numérique, le voyagiste ne réalisant que 5% de ses ventes sur internet » (Lire l’article complet ici).

Mais alors comment faire pour adresser ces nouveaux défis, comment faire pour se transformer, aller vers un modèle d’agilité et ainsi pouvoir aller vite ?  

Pour VMware,  la stratégie se décline sur 3 axes  « One Cloud, Any application, Any Device ».  

One Cloud

Qu’il soit privé, public ou hybride, la notion de One Cloud est clé car elle permet de proposer des ressources informatiques sous forme de service et de manière complètement automatisée. Ce qui importe pour un utilisateur est qu’il puisse avoir le service qu’il souhaite simplement et rapidement.

Pour être en mesure de faire un One Cloud sous la forme d’un Unified Hybrid Cloud, il faut créer un cloud privé basé sur le concept de Software Defined Datacenter où tous les composants sont standardisés et automatisés. Le tout, pouvant être relié à du cloud public type vCloud Air ou Virtustream. Et pour confirmer cette tendance, EMC et VMware viennent tout juste d’annoncer une nouvelle entité, filialisée et financée à part égale, regroupant vCloud Air & Virtustream (Lire ici).

Cerise sur le gâteau, VMware a démontré la possibilité de déplacer à chaud des charges applicatives entre les différents clouds (du public vers le privé et inversement)  grâce à la technologie vMotion Cross Cloud. Cette prouesse technologique est rendue possible grâce à la virtualisation réseau NSX qui s’affranchit des problématiques réseau lorsque l’adressage IP est différent entre la source et la destination. Pour les équipes IT, cette fonctionnalité apporte beaucoup de souplesse et d’agilité car elles pourront désormais provisionner sur un cloud public et déplacer des charges applicatives très facilement en fonction des besoins.

Imaginez l’opportunité dans les cycles de Dev Ops où il serait possible de mettre les phases de Dev/test/Qualif  sur le cloud public et la partie UAT/Pré-Production/Prod serait rapatriée sur le cloud privé.

Pour aider les clients à opérer plus vite leurs transformations, EMC concrétise cette stratégie avec l’offre Federated EMC Hybrid Cloud.  Une « Infrastructure as a Service » délivrée et opérationelle en 28 jours. Cette solution est basée sur une infrastructure convergée (ou hyperconvergée) prête à l’emploi avec un catalogue de services intégré et la possibilité de se connecter à du cloud public au travers d’un connecteur dans VMware vSphere.

Cloud

Any application

Pour Pat Gelsinger, il faut être capable de gérer aussi bien des applications traditionnelles existantes que des « Native Cloud apps ».  Il ne faut pas oublier que bien que les applications soient dites ‘nouvelles’ et orientées Cloud, elles doivent pouvoir s’intégrer dans l’environnement historique déjà existant de l’entreprise.

Pour ce faire VMware propose 2 approches : vSphere Integrated Container et de l’autre côté Photon via un bundle spécifique avec une option basée sur Cloud Foundry (orienté PaaS).

  • vSphere Integrated Container permet de faire cohabiter des applications traditionnelles en même temps que des applications nouvelles générations tournant dans des conteneurs type Docker dans une perspective de Dev Ops.
  • Photon est quant à lui, orienté nouvelles applications pour la gestion de container à grande échelle : La plate-forme utilise un « microvisor » léger qui est en fait une version ultra allégée de l’hyperviseur de VMware ESX. La plateforme bénéficie d’une intégration étroite avec des plateformes ouvertes comme Cloud Foundry (PaaS), Docker (déploiement de containers) ou Mesos… (Lire l’article en détail)

Pour les équipes IT le bénéfice est clair : réduire le délai de mise en production d’une nouvelle application au strict minimum.

Any Device

Avec la multiplicité du nombre de devices, mobile, tablettes, et l’IoT, il est nécessaire de pouvoir faire face à cette prolifération de périphériques connectés. Grâce à Air Watch, la DSI va pouvoir gérer une grande flotte de périphériques de façon centralisée et sécurisée.

VMware a également annoncé le rachat de Boxer (passé presque inaperçue au regard de la principale annonce). Cette solution propose au client une messagerie compatible avec de nombreux services.

Une étude menée l’institut Van Bourne auprès de 3 600 dirigeants d’entreprises dans 36 pays montre que la première exigence du client est d’avoir un accès rapide aux services. Ce n’est donc pas une surprise si la capacité à innover de façon agile est devenue l’un des attributs principaux de l’entreprise de demain. Les nouvelles technologies créent de nouveaux besoins, et de nombreux chantiers doivent encore être engagés par les entreprises pour rester en phase avec un marché qui n’arrête pas d’évoluer. La Fédération l’a bien compris et cette édition du VMworld témoigne encore une fois de la volonté d’innovation de VMware, avec sa maison mère EMC (rejointe bientôt par DELL)… pour apporter les innovations technologiques qui accélèrent le business de leurs clients.

Prêts à tout ?

Pour aller plus loin :

Des questions ? > contactez l’auteur Eric Maille

Découvrir d’autres exemples d’agilité par le Cloud > Tour d’horizon du Cloud Hybride



Eric Maillé

Consultant avant-ventes pour des grands comptes Enterprise, Eric travaille depuis 2010 chez EMC, il possède une solide expérience dans le domaine High Tech après des expériences réussies chez IBM, NEC Computers puis HP. Eric intervient en phase amont des projets et conseille les entreprises sur les choix et les orientations technologiques. Eric est certifié VMware VCP, EMC Cloud Architect, il est l’auteur de 2 livres sur VMware et a été récompensé du titre de VMware vExpert 2011 et 2012.

COMMENTAIRES